Warning: Parameter 3 to pop_box_media() expected to be a reference, value given in /homepages/37/d243559630/htdocs/kunschthafe/libraries/joomla/event/dispatcher.php on line 136

Musée d'Unterlinden

Share/Save/Bookmark

Musée d’Unterlinden

Thématique :

Art

sans_titre-6sans_titre-7sans_titre-8

Un ancien couvent à l'architecture gothique au coeur de l'Alsace

Le musée ouvert en 1853 est situé dans l'ancien couvent des dominicaines d'Unterlinden (sous les tilleuls). La révolution entraîne la fermeture du couvent en 1792. Celui-ci devient musée grâce à un érudit local, Louis Hugot qui sauve en 1849 les bâtiments de la démolition : le couvent accueille une mosaïque gallo-romaine découverte à Bergheim et en 1852 les œuvres issues du séquestre révolutionnaire où figure déjà le retable d'Issenheim. Le musée ouvre ses portes au public le 3 avril 1853. Depuis, il est géré par la société Schongauer. Autour du cloître du XIIIe siècle, se déploient les collections de peintures les collections de peintures, sculptures et objets d’art du XIIe au XVIe siècle, au premier étage, les arts décoratifs et traditions populaires et enfin, au sous-sol, l’art moderne (hors exposition temporaire) et l’archéologie.

La peinture autour de 1500
Le musée est connu pour être une vitrine de l'art allemand en France avec sa remarquable collection de peintures de la fin du Moyen Âge à la Renaissance. Les œuvres d'artistes du Rhin supérieur (Martin Schongauer, peintre colmarien de la fin du XVe siècle) côtoient celles d'artistes travaillant en Bavière ou en Allemagne du Nord... Les peintures à inspiration purement religieuse de la fin du XVe siècle, laissent place à des images réelles telles la Mélancolie de Lucas Cranach (1532).

La sculpture autour de 1500
La collection de sculptures en bois polychromé de la fin du gothique représente les trois principaux centres de production du Rhin supérieur (Bâle, Colmar et Strasbourg). Son iconographie variée illustre la Passion du Christ, la Vie de la Vierge ou celle des saints (Martyre de sainte Catherine, vers 1520, attribué à l’entourage du Maître H.L).

Le retable d'Issenheim
Le musée conserve un des chefs d’œuvre de l’art occidental, le retable d'Issenheim (Grünewald pour panneaux peints et Nicolas de Haguenau pour les sculptures) réalisé entre 1512 et 1516 pour la commanderie des Antonins d’Issenheim, située au Sud de Colmar. Cet établissement religieux et hospitalier soignait les malades atteints du feu de saint Antoine, maladie causée par l’ergot de seigle, parasite de cette céréale. Ce retable impressionne le visiteur, tant par son expressivité (Crucifixion) que sa modernité (Concert des Anges).

L'archéologie
Elle permet de comprendre le passé de la région colmarienne – entre le Néolithique et la période mérovingienne – à travers d'innombrables objets issus d'habitats ou d'ensembles funéraires. Parmi les pièces majeures: un rarissime poignard en fer, un torque et un exceptionnel bracelet en or d'un prince celte, une mosaïque d'époque romaine, ainsi que des parures en fer damasquinées d'argent et une pyxide en or de l'époque mérovingienne.

Les arts décoratifs
Les objets d’art invitent le visiteur à cheminer du Moyen Âge aux souvenirs de la Révolution et de l’Empire : la céramique de l’Est de la France, les étains alsaciens, l’orfèvrerie déployée autour du trésor des Trois-Épis, un ensemble exceptionnel d’armes de chasse et de guerre provenant de châteaux féodaux alsaciens. Les arts et traditions populaires témoignent de la vie rurale en Alsace (usage domestique des moules, jouets et coffrets).

L'art moderne, section historique
Du tournant du XXe siècle à la première guerre mondiale sont présentées des œuvres d’artistes majeurs (Monet, Renoir, Guillaumin, Delaunay, Bonnard, Derain) qui développent une conception nouvelle de la nature et de l'art mettant en avant leurs recherches sur la lumière et la couleur.

L'art moderne, de la figuration à l'abstraction
Le musée présente des œuvres illustrant les différents courants de l’abstraction : abstraction géométrique (Léger, Kupka, Magnelli), lyrique (Manessier, Bissière, Viera Da Silva), gestuelle (Hantaï, Bazaine). D’autres tendances de l’abstraction révèlent des œuvres à l’inspiration personnelle tels Bram van Velde, Poliakoff, De Staël. La collection d’art moderne n’est pas visible toute l’année (se renseigner au préalable).

Horaires d'ouverture :
mai-octobre: lundi-dimanche 9-18h
novembre-avril: lundi, mercredi-dimanche 9-12h, 14-17h
fermé le 1.01, 1.05, 1.11 et 25.12

Adresse :
1 rue d'Unterlinden
68000 Colmar
FRANCE


Web :
www.musee-unterlinden.com
Email :
info@musee-unterlinden.com
Tél : +33 3 89 20 15 50
Fax : +33 3 89 41 26 22



 

POur poster des commentaires, vous devez au préalable vous identifier ou vous enregistrer.


<<  December 2021  >>
 Mon  Tue  Wed  Thu  Fri  Sat  Sun 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A ne pas manquer